Mariés au premier regard – la fin du couple c’est maintenant sur M6.

Pas de chance en amour? Meetic, Adopte un Mec, Tinder ne vous réussissent pas? Alors Mariés au Premier Regard est peut être votre chance pour trouver le grand amour.

Le concept, vous remplissez un questionnaire, vous reniflez les pyjamas d’autres personnes, et si ça matche, vous vous mariez! Et vous ne découvrirez votre partenaire devant monsieur le Maire. Comme quoi, quand on vous parle de Mariés au Premier Regard, c’est à prendre au premier degrés.

Oui ça semble surréaliste, n’est ce pas ? Et bien vous ne rêvez pas, M6 l’a fait.

Mariés au premier regard, novateur ou choquant?

M6 nous vend le programme avec un vernis de modernité. On nous vend un test scientifique, avec des sociologues, des psychologues. On emploie de grands mots qui font sérieux comme « phéromones ». Tout ça pour nous montrer des entremetteurs propres sur eux qui font renifler des sous vêtements.

Premier élément, il faut calculer votre part masculine et votre part féminine, et votre âme sœur possédera le résultat opposé. Jusque là, ça sent le charlatanisme, mais pourquoi pas.

Ensuite, on a droit à une psychologie de comptoir, niveau début de fac entre potes alcoolisés un jeudi soir. On nous offre de l’analyse transactionnelle, de l’analyse du comportement, à grands coups d’esbroufe. Admettons.

Mais on nous assène le coup de grâce avec les pyjamas à sentir. En se basant sur le concept de phéromones, qui n’est toujours pas applicable à l’homme, on propose à nos aventuriers du quotidien de sentir les tenues de nuit de leurs éventuels partenaires.

Tout ça pour nous fournir un mariage arrangé, où l’on shunte le romantisme pour l’efficacité. Sous couvert de rigueur scientifique, Mariés au premier regard nous vend un concept vieux comme le monde.

Mariés au premier regard, c’est de la télé poubelle!

M6 nous offre clairement une TV réalité qui ne s’assumait pas dans sa bande annonce. Mais pour se dédouaner de toutes accusations et nous faire avaler la pilule, la production joue avec ces codes. Dans les premières minutes du programme, les candidats choqués sont montrés en gros plan. Un bon moyen pour la production de dévier les critiques sur la crédulité des candidats. Si certains sont assez lucides pour dénoncer le bail, les autres n’ont plus d’excuse.

Par contre le fait que les participants soient un peu désespérés et prêts à tout pour rencontrer l’amour, ça ne joue pas.

Pareil pour les critiques sur la rencontre chez Monsieur le Maire. Pour éviter d’avoir à y répondre, ce sont les familles qui posent les questions qui dérangent, et les candidats qui expliquent le concept. Bien joué.

Dernier point négatif pour Mariés au premier regard. On nous a vendu un casting sur la France entière. On nous annonce un total de 1500 candidatures, dont 200 validées.

A l’écran on ne doit pas dépasser les 50 candidats de chaque sexe (38 hommes et 47 femmes d’après la production).

Mais pour les candidats non retenus, on leur annonce que personne n’est compatible avec eux. C’est d’une violence inouïe pour les pauvres rejetés. Si ça se comprend au vu du nombre de candidats, si l’on prend la promesse initiale, cela doit filer un sacré coup au moral. Se dire qu’on n’arrive pas à matcher avec ne serait-ce qu’une seule personne sur la France entière, c’est dur.

Mais alors, ils sont méchants sur M6?

Sur M6 ils sont efficaces. Le concept va choquer, faire parler. Mais au final est il si choquant que ça? Comme toutes les tentatives de rencontres arrangées, on peut critiquer le processus. Mais en quoi un questionnaire de personnalité et une analyse psychologique sont ils moins efficaces que d’autres méthodes.

On peut reprocher une chose à cette émission, c’est bien sûr de précipiter le mariage. Le mariage arrangé est donc contraire au concept même de mariage républicain.

Non monsieur le Maire de Grans, le mariage n’est pas un acte juridique comme les autres. Et évidemment encore moins un contrat de droit commun. Ne serait-ce que pour l’obligation de vivre ensemble, elle naît dès le jour du mariage et elle doit être convenue par les parties. En conséquence dans un mariage avec un inconnu, cette concertation ne peut pas exister.

De plus le mariage doit être célébré dans la ville de résidence d’un des futurs mariés ou du couple. On a ici une domiciliation de complaisance.

Pour finir, le consentement doit être total, et exempt de vice.  En particulier sur la personne que l’on épouse, et sur ses qualités essentielles. On ne peut donc pas connaître un inconnu! Bref ce mariage est vide de sens, et il est choquant qu’un élu de la République ce prête à ce jeu.

Sinon cela n’est que le résultat d’une société violente et expéditive qui n’accepte pas l’anormalité. Hors la norme c’est d’être en couple, presque à tout prix. Du coup on se retrouve avec des candidats prêts à tout pour fonder une famille. Prêts à tout pour s’engager, peu importe avec qui. Une société de l’immédiateté, où finalement le mariage immédiat est envisageable.

Mariés à tout prix, entre rire et désespoir.

Malgré tout on passe un bon moment devant ce programme. Les candidats sont attachants et sympathiques, et on a envie de les sortir des griffes de ces pseudos experts. On nous montre une psychologue au sexisme ordinaire qui renvoie la femme à une petite chose fragile. Un sociologue (Stéphane Edouard) qui a fait parler de lui avec son machisme affiché sur Youtube. On nous vend une société à la fois manichéenne, sexiste et impitoyable. On est soit célibataire soit marié, soit viril soit féminin, et tout complexe ne peut exister. De fait, toute déviation de la norme est interdite. Du coup les candidats nous semblent très humains, ainsi on se prend d’empathie pour eux. On a envie de les voir heureux et malgré le format très répétitif, on se prend à espérer.

Les candidats manquent visiblement de confiance en eux. Ils se sentent faibles et montre un désespoir que l’on n’hésite pas à exploiter. On oublie vite que pour aimer les autres, il faut commencer par s’aimer. La première chose à faire avec ces candidats, c’est d’abord de les aider à se construire. Les aider à voir qu’ils sont aimables. Et qu’une fois ce travail fait, ils pourront s’engager plus avant avec quelqu’un d’autre.

A quand une émission de match-making positive. Où l’on encourage les candidats à se sentir mieux puis où on les aiderait à faire les bonnes rencontres?

Mariés à tout prix, un reflet de notre réalité, mais alors c’est quoi la suite?

Ce qui est gênant dans cette émission, malgré ses bons côtés, c’est l’opportunisme dont elle fait preuve. Allez j’offre à M6 un projet pour sa future émission : l’Amour est dans la Jungle. Mike Horn animerait un matchmaking avec des réfugiés syriens qui ont perdu toute leur famille dans la guerre et qui essaient de se reconstruire. Avec en générique « Tout Tout pour ma Syrie ». On boucle la boucle, on fait du match-making à la M6, avec un sujet polémique et touchant à la fois, tout en recyclant un animateur.

Ne me remerciez pas, c’est cadeau.

 

Pour voir l’émission le plus simple c’est sur 6play : http://www.6play.fr/maries-au-premier-regard-p_6286

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *